Aqua29

Bienvenue sur le forum aquariophile Finistèrien
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fumure C02 et Discus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valou29

avatar

Masculin
Nombre de messages : 552
Localisation : Brest
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Fumure C02 et Discus   Mar 4 Aoû - 11:14

Bonjour à tous,

Partant de la constatation que cette question revient très souvent, voici un petit article explicatif répondant à toutes les questions sur l'utilisation du C02 avec la maintenance du Discus.

Fumure C02 et Discus

   
 Sujet bien souvent controversé, l’utilisation du C02 lors de la maintenance de Discus est fortement déconseillée par les plus grands Discussophiles. Il est en effet bon de mettre en garde les aquariophiles diffusants du C02 dans leurs bacs à Discus mais souvent, ceux-ci ne savent pas le pourquoi du comment. La question est donc la suivante : Pourquoi la diffusion du C02 est fortement déconseillée avec la maintenance du Discus ?
Le Discus : un poisson sensible

     
Le Discus, nommé scientifiquement « Symphysodon Discus », est un poisson de la famille des Cichlidés vivant en Amérique du Sud dans des eaux chaudes et acides.
Une eau est acide à partir d’un pH inférieur à 7. Dans leur milieu naturel, ce pH (potentiel hydrogène) est bas à cause des nombreuses racines et branches d’arbres relâchant leur tanin ainsi que les feuilles d’arbres se reposant dans le fond. Ce sont des acides humiques. Le fait que l’eau en surface soit peu brassée limite l’oxygénation de celle-ci également. Il faut souligner que les eaux amazoniennes sont très peu minéralisée. Ce qui réduit leur pouvoir tampon et les rends par nature instable en terme d'acidité (pH).

Il existe énormément de variété de Discus. En effet les Discus dit "Hybrides", qui ne sont pas des sauvages ni de Phénotypes sauvages car issues de reproductions sélectionnées ont des exigences physico-chimiques de l'eau moindres par rapport à des Discus sauvages. Dans les cas de maintenance de Discus d'élevage, il suffit de se renseigner sur les éleveurs et les paramètres dans lesquels ils sont élevés et ainsi les reproduire chez soit. Malgré tout, les paramètres du Discus d'élevage ne varient pas énormément et sont relativement simples à obtenir.

Lors du choix de maintenance du Discus sauvage, mieux vaut se renseigner, à l'achat, du lieu de pèche, afin de reproduire au maximum leur milieu naturel (eau noire, eau claire...).
   
 Il faut savoir que le Discus à une sensibilité au Dioxyde de Carbone (C02) supérieure aux autres poissons, d’où cette incompatibilité du Discus avec la diffusion de C02, plus qu’avec d’autres poissons.
Pourquoi le Discus est- il plus sensible au C02 que les autres poissons ?

   
 Le discus, comme tous les autres les poissons (sauf les labyrinthidés), s’oxygènent grâce à leurs branchies. Elles servent à assimiler l’oxygène qui est dissout dans l’eau. En effet, les branchies du Discus sont beaucoup plus sensibles que celles des autres poissons. Si l’eau a une teneur trop élevée en C02, ce sont donc les branchies des Discus qui vont être touchées en premier par cette élévation du C02.
Bases de la chimie de l’eau pour comprendre

     
Les Discus vivent dans un pH acide, en général entre un pH de 5 et 6 (pouvant aller jusqu’à un pH de 4.5 pour des espèces sauvages). Dans des eaux acides comme telles, l’Oxygène est plus rare que dans des eaux à pH élevés grâce à un fort brassage.
Dans les biotopes Amazoniens, où vivent les Discus, le C02 est naturellement présent dans l’eau. Le C02 est en effet indispensable au bon développement des plantes. C’est ce que l’on appelle le processus de photosynthèse. La plante consomme le C02 et rejette de l’oxygène, par photolyse de l’eau. Le C02 (composé oxydé) va être réduit en glucose (C6H12O6) qui ensuite sera stocké sous forme d’amidon (nécessaire à la croissance de  la plante). Ce processus est réalisable grâce à l’énergie lumineuse reçu par l’éclairage de l’aquarium.
Au contraire, la nuit, lorsque l’éclairage est coupé, le processus s’inverse. La plante va consommer de l’oxygène et va rejette du C02.
Quel est la conséquence du C02 sur le pH de l’eau ?

   
 Le C02 abaisse le pH de l’eau. Plus la concentration de C02 dans l’eau est élevée plus le pH est bas. C’est pour ça que  la nuit, le pH de l’eau baisse toujours un petit peu.

Attention, il est très fortement déconseillé et même préférable de ne jamais utiliser de fumure C02 dans le but de baisser son pH. En effet c'est une méthode qui coûte très chère d'une part et qui est très dangereuse pour les poissons d' autre part. Afin de baisser le pH du milieu, mieux vaut utiliser d'autres méthodes alternatives comme l'utilisation d'acides humiques via des feuilles de chênes/catappa ou encore fruits d'aulnes, associé à de l'eau osmosée reminéralisée ou non. De plus, l'utilisation d'eau osmosée permet de faire baisser la conductivité du milieu, ce qui est nécessaire pour de nombreuses reproductions.
Il y a-t-il d’autres paramètres jouant sur le taux de C02 dans l’eau ?

   
 Le KH (dureté carbonatée) est un paramètre entrant dans la concentration de l’eau en C02, en association avec le pH.
En effet, lorsque KH et pH sont bas, la concentration en C02 est naturellement dans la bonne fourchette, l’ajout de C02 est donc beaucoup moins nécessaire. C’est le cas de l’eau dans laquelle vit le Discus, une eau au pH bas et un KH bas également.
Il existe un tableau récapitulant ce phénomène. C’est le tableau des rapports pH/KH/C02.
" />[/img]

Légende :
Rouge : Concentration en C02 trop élevée
Vert : Concentration en C02 idéale
Jaune : Concentration en C02 insuffisante


Tableau du rapport pH/KH/C02



Source de l’image : http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fi63.servimg.com%2Fu%2Ff63%2F16%2F23%2F55%2F51%2Ftablea10.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.forumaquario.org%2Ft60965-bac-de-530-litre-plante&h=497&w=622&tbnid=_2nnI3K8uZjSbM%3A&zoom=1&docid=Xqe6Zx6Ak4loyM&ei=4wGVVe24IoevU_uzrugF&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=562&page=1&start=0&ndsp=25&ved=0CFEQrQMwEA

   
 Le KH ne doit pas être trop bas car c’est lui qui stabilise le pH de l’eau. Plus il sera bas plus le pH risquera de varier rapidement et à des écarts de pH assez importants.
L’eau dans laquelle vit le Discus est faiblement minéralisée, c'est-à-dire que le KH est plutôt faible. Par conséquent le pouvoir tampon est faible et le pH risque de varier brutalement.
Attention : Il est possible de maintenir des poissons dans un bac où le KH est égal à 1 ou même 0, mais dans ce cas, il est nécessaire d'être une aquariophile confirmé, ayant une parfaite connaissance et maîtrise du milieu.

Quels sont alors les risques de l’injection de C02 ?

   
 L’injection de C02 en plus de celui naturellement présent, va abaisser le pH de l’eau et donc l’acidifier. Un système C02 est normalement contrôlé par électrovanne et pH mètre. Jusque là aucun risque pour les Discus. Le risque apparait en cas de défaillance du système de contrôle d’injection de C02. En effet, si celui-ci dysfonctionne, le C02 sera injecté en grande quantité dans l’eau, le KH étant faible, le pH va chuter à grande vitesse et les Discus meurent d’acidose.

En cas de doutes d'excès de C02 dans le bac, stopper immédiatement la fumure C02 et il est nécessaire d'oxygéner l'eau en cassant la surface de l'eau avec le rejet de la filtration par exemple, ou encore ajouter un bulleur, diminuer la température du bac etc...
Qu’est ce que l’acidose ?

   
 L’acidose est une cause de mort fréquente chez le Discus lorsque le pH chute brusquement. Le pH de l’eau devient alors excessivement acide et fortement concentré en C02. C’est donc fatal pour les Discus en premier puis les autres poissons moins sensibles vont également décliner par la suite.

Scientifiquement, l'acidose est un trouble du pH sanguin. En effet, lors d'une acidose, la concentration en C02 dans le sang augmente fortement, et le C02 est transformé chimiquement, entraînant une diminution du pH sanguin. Ce pH sanguin devient alors pathologique (dysfonctionnement du système nerveux central), ce qui entraîne souvent la mort du poisson ou du moins le très mauvais état de santé su sujet.
Comment repérer qu'un poisson est victime d'acidose ?

En général, lorsqu'un poisson est en train de subir une acidose, celui-ci hyperventile fortement afin d'essayer de contrôler le taux de C02 sanguin.
Pour conclure :

   
 Du fait de la sensibilité plus élevée des Discus par rapport aux autres poissons et également des caractéristiques de l’eau dans laquelle ils vivent, l’ajout de C02 est loin d’être nécessaire car naturellement présent en bonne quantité. De plus cela peut être dangereux pour les Discus et même fatal. Il est donc fortement déconseillé d’injecter du C02 lors de la maintenance de Discus car il y a des forts risques d'anoxie du milieu.
Cependant, il n’y a rien d’illégal à le faire, chacun fait ce qu’il veut chez lui, il s’agit d’un avertissement sur les risques réels et très sérieux encourus par l’aquariophile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fumure C02 et Discus   Mar 4 Aoû - 14:29

Bonjour,

alors là "chapeau bas" Môôsssiiieeeuuurr "Valou", tout y est, un article tiré au cordeau respect

Philou.
Revenir en haut Aller en bas
 
Fumure C02 et Discus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fumure C02 et Discus
» Discus brun
» Discus
» Refléxion sur la plantation d'un bac à discus de 640L
» ver (sur discus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aqua29 :: Discussions :: Matériel-
Sauter vers: